Connexion

Syndicate content

Le Portugal, success story du sud de l’Europe

dimanche, 4 novembre, 2018 - 11:07

Le retour à la santé de l'économie sous un gouvernement socialiste est un succès indiscutable, symbole d'une autre manière de gouverner.

Après une crise économique qui a touché tous les pays du sud de l’Europe, le Portugal poursuit une stratégie économique et sociale bien éloignée des recommandations de Bruxelles. Alors que l’Italie se débat avec un budget qui irrite l’Union européenne, le Portugal a adopté le sien sans faire de bruit, en première lecture, le 31 octobre. Rome table sur un déficit public à 2,4% du produit intérieur brut (PIB) en 2019 contre 1,8% cette année, Lisbonne prévoit de réduire le sien à 0,2% du PIB contre 0?7% en 2018.

Le Portugal vise sur une croissance de 2,8% en 2019, après 2,3% cette année et le record de 2,8% en 2017. La dette publique devrait baisser à 118,5% du PIB l’an prochain alors qu’elle était encore de 129,9% en 2016.

Une politique à l’inverse du continent

Le renouveau portugais s’illustre par une politique volontariste dans l’investissement des infrastructures, l’éducation, un soutien social comme le renforcement des subventions pour les transports en faveur des familles vivant dans les agglomérations de Lisbonne et de Porto. Les progressions de carrière pour les fonctionnaires, gelées depuis 2009, bénéficient d’un coup de pousse : les salaires publics devraient augmenter de 3% en moyenne. Les pensions publiques devraient également augmenter plus vite que l’inflation en 2019.

Avec un taux de chômage qui est revenu à 7,9% en janvier 2018 alors qu’il était de 17,5% en 2013, le Portugal est devenu un pays attractif qui accueille désormais une grande partie d’européens. Après Berlin et Barcelone, c’est désormais Lisbonne qui devient un “miracle” culturel et qui attire une gentrification immobilière.


Réactions
Pays