Connexion

Syndicate content

Brexit : les Britanniques sont désormais contre

mardi, 6 novembre, 2018 - 14:03

En 2016, le Brexit a été approuvé à 52% des voix. Aujourd'hui, le Royaume-Uni voterait à 54% pour rester au sein de l'UE.

Alors que la perspective d’un hard Brexit” pourrait plonger le Royaume-Uni dans la récession, selon plusieurs instituts, un nouveau sondage effectué auprès de plus 20.000 personnes révèle qu’une majorité de 54% préfèrerait aujourd’hui rester dans l’EU. Cette enquête a été effectuée en ligne par la société Survation entre le 20 octobre et le 2 novembre. Elle est présentée comme “le plus grand sondage d’opinion indépendant sur le Brexit”.

Plus intéressant encore, le soutien à la sortie de l’UE diminue de manière significative dans les territoires qui ont enregistré le plus fort vote en faveur du Brexit en 2016. C’est le cas dans le district londonien de Barking and Dagenham (-14%), dans les villes pro-Brexit comme Southampton (-12,01%), Sunderland (-10,73%) ou Middlesbrough (-10,54%).

La City hésite

Début novembre, plus de 70 grands chefs d’entreprise ont manifesté leur demande d’un second vote, craignant qu’un “hard Brexit” pénalise durement l’économie britannique. Il y a deux semaines, plus d’un demi-million de personnes ont participé à “la plus grande manifestation pour demander un référendum sur l’accord final.

Ce renversement de tendance touche aussi la City de Londres, qui avait voté massivement contre le Brexit. Elle est désormais à contre-courant de l’opinion publique puisque c’est un des rares quartiers qui voit une progression (+1,96, à 26,67%) du soutien au départ de l’Union européenne.


Mots clés
,
Réactions
Pays