Connexion

Syndicate content

Forte progression des loups en Europe

jeudi, 8 novembre, 2018 - 16:37

Le loup a été presque complètement exterminé en Europe occidentale au XXe siècle. Il se dissémine désormais en direction du nord du continent.

La réintroduction des ours européens dans les Pyrénées est toujours sujet à controverse mais, pour les loups, c’est chose faite. Leur population a augmenté de près d’un tiers en un an dans les Alpes, selon une évaluation du Groupe Loup Suisse (GLS). De mai 2017 à avril 2018, 98 meutes ont été recensées dans les pays alpins, dont quatre en Suisse.

Vingt-trois nouvelles meutes se sont formées en un an, des groupes composés de trois animaux ou plus. Sur cette période, entre 800 et 1000 loups ont vécu en région alpine et on estime que le nombre de loups devrait croître plus fortement en Suisse que jusqu’à maintenant.

Une dissémination vers le nord

L’extinction des loups a été presque définitive durant le siècle dernier, à l’exception de quelques régions reculées des Balkans, d’Italie ou d’Espagne. Ils sont réapparus en France en 1992, puis en Suisse en 1995, ensuite en Allemagne et, depuis une vingtaine d’années, l’espèce recolonise le continent.  Les meutes qui se concentraient auparavant au sud des Alpes, en France et en Italie poursuivent leur progression vers le nord. Cinquante-sept d’entre elles vivent en France, 40 en Italie et une en Slovénie.

C’est surtout en Roumanie que l’espèce est nombreuse, avec 2500 à 3000 animaux, viennent ensuite l’Espagne et le Portugal (2500), l’Italie (2000), la Pologne (1500), la Serbie (1000). Les pays scandinaves peinent à encourager une réintroduction pérenne, sous la pression des éleveurs.


Mots clés
Réactions
Pays