Connexion

Syndicate content

La France, toujours en retard dans la maîtrise de l’anglais

samedi, 10 novembre, 2018 - 16:13

L'anglais est la langue internationale des affaires et du commerce, celle de la recherche et de la technologie. Et la France fait toujours partie du peloton de queue.

L’indice mondial de la maîtrise de la langue anglaise (English Proficiency Index) vient d’être publié par EF (Education First), un des leaders de l’enseignement des langues, et… la France reste partie les cancres de l’Union européenne, malgré un très léger progrès. Cette évaluation est mise à jour tous les ans depuis huit ans auprès d’un échantillon important – 1,3 million de personnes dans le monde, 70.000 pour la France – et concerne 88 pays non anglophones.

Résultat : la France est la 35ème place en 2018, après avoir reculé de trois places par rapport à 2017 (32ème). La France était 37ème en 2015, et 29ème en 2016. Sur plusieurs années, son classement ne s’améliore pas franchement. Elle arrive ainsi derrière des pays comme la Pologne (13ème dans le monde), le Portugal (19ème), la Bulgarie (25ème) ou l’Argentine (27ème).

Dernière dans l’UE

Plus grave encore, notre pays atteint la dernière place des pays de l’Union européenne, juste derrière l’Italie (34ème). Les pays du Nord sont évidemment en tête (la Suède est classée première), mais plusieurs pays de l’Est sont devant elle (Slovénie, Roumanie, Serbie, Hongrie…). Le résultat n’est donc pas à la hauteur des ambitions de l’Education nationale. Il faut dire que la maîtrise de la langue française dans notre pays, à l’oral comme à l’écrit, n’est pas vraiment un succès non plus.

A l’heure ou l’économie et le business en général nécessitent des réformes, parler anglais couramment est indispensable pour un jeune éduqué. Le niveau d’anglais de chaque pays est fortement lié à d’autres facteurs : les dépenses de R&D, l’innovation, la compétitivité du pays, la parité hommes / femmes, la place de la technologie…


Réactions
Pays