Connexion

Syndicate content

Brexit : l’inquiétude des Français au Royaume-Uni

mercredi, 14 novembre, 2018 - 10:26

Le Royaume-Uni attire beaucoup moins et pas seulement les Français. Entre août 2017 et août 2018, le nombre d'entrées de citoyens de l'Europe de l'Est est à son plus bas niveau depuis six ans.

Alors qu’un accord technique vient d’être trouvé entre les négociateurs européens et britanniques, un sondage Opinion Way souligne que plus d’un Français sur dix est déjà prêt à quitter le pays. L’importante communauté française au Royaume-Uni (300.000 personnes selon le Quai d’Orsay) est plus que jamais dans l’incertitude. 13% d’entre eux veulent partir tandis que 25% d’entre eux hésitent toujours.

Le débat sur le Brexit, qui dure depuis deux ans, produit une augmentation des tensions et 61% des Français interrogés dans ce sondage les ressentent. 43% d’entre eux sont conscient des tensions sociales et 30% sont témoins d’actes xénophobes en progression.

Pessimisme sur l’économie anglaise

88% des personnes sondées considèrent que le Brexit fera baisser l’activité économique du pays et 60% sont pessimistes pour leurs enfants. Seuls 11% restent optimistes quant aux effets positifs du Brexit et 4% y voient un bénéfice pour la France.

Néanmoins le Brexit accentue le doute sur la croissance dans la zone euro. Car tous les indicateurs pointent dans la même direction : l’économie européenne s’oriente vers un ralentissement. Selon les économistes de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), la croissance du PIB de la zone euro devrait passer de 1,9% cette année à 1,7% l’année prochaine. Et pour la première fois depuis 2015, l’économie allemande s’est contractée au troisième trimestre 2018.


Mots clés
Réactions
Pays