Connexion

Syndicate content

Les plastiques uniques bientôt interdits en Europe

jeudi, 20 décembre, 2018 - 14:03

Déjà interdits dans certains pays, ces plastiques sont responsables de la contamination des espèces marines qui peuvent entrer dans la chaine alimentaire humaine.

L’Union européenne produit 25 millions de tonnes de déchets en plastique, dont un quart seulement est recyclé. Pour y mettre fin, le Parlement de Strasbourg et la présidence du conseil européen ont conclu un accord provisoire inédit. Ainsi, assiettes, couverts, Conton-Tige, pailles, touillettes à boisson, tiges de ballon de baudruche, plastique oxodégradable, contenants alimentaires en polystyrène expansé seront bannis de l’UE début 2021 au plus tard.

Ce texte renforcera en outre l’application du principe “pollueur-payeur” en engageant la “responsabilité élargie du producteur” (REP) pour les cigarettiers et les producteurs de matériel de pêche qui devront prendre en charge les coûts de la collecte des mégots et des filets abandonnés en mer. 90% des bouteilles en plastique devront être triées d’ici 2029 et 25% d’entre elles devront être recyclées d’ici 2025 pour atteindre 30% d’ici 2030.

Une avancée significative

Si l’UE est la première région à introduire de nouvelles lois visant à réduire la pollution par les plastiques à usage unique, la directive affiche d’autres objectifs environnementaux et économiques. Selon l’eurodéputée belge rapporteuse du dossier, Frédérique Ries, son adoption permettra de “réduire la facture des dégâts environnementaux de 22 milliards d’euros, soit le coût estimé de la pollution aux plastiques en Europe d’ici 2030” mais aussi “d’éviter l’émission de 3,4 millions de tonnes d’équivalents C02”.

Rappelons qu’actuellement 9% des plastiques sont recyclés, 12% sont incinérés et que 79% d’entre eux sont rejetés dans la nature.


Réactions
Pays