Syndicate content

Le Brexit pourrait accentuer la pauvreté à travers le monde

lundi, 4 février, 2019 - 16:36

Les estimations économiques d'un départ du Royaume-Uni sans accord touchent désormais des pays éloignés de la zone euro, mais qui ont des relations économiques étroites avec Londres.

L’inquiétude face à un Brexit sans accord est largement discutée au Royaume-Uni et en Europe, mais les simulations calculées par l’Institut Allemand du Développement montrent que l’impact serait aussi désastreux hors du continent, poussant des millions de personnes dans l’extrême pauvreté. L’incertitude économique, la perte de valeur de la Livre sterling, la réduction des aides et des investissements pourraient augmenter le nombre des personnes démunies de 1,7 million.

Un Brexit dur toucherait en particulier des pays comme le Cambodge qui dépendent fortement du marché britannique, avec 7,7% de ses exportations vers le Royaume-Uni. En effet, les droits de douane affecteront certains partenaires traditionnels de Londres dans les caraïbes, l’Afrique et l’Asie.

Les mauvaises nouvelles se multiplient

L’ombre du Brexit s’accompagne de mauvaises nouvelles comme l’abandon de la production sur l’île du modèle X-trail par Nissan ou la controverse sur le sort de Gibraltar qui a été mentionné dans une note de bas de page d’un document publié par le Conseil européen. Le gouvernement de Theresa May a vivement contesté la mention de Gibraltar comme une “colonie britannique.

De son côté, le World Travel & Tourism Council estime qu’un Brexit sans accord détruirait 700.000 emplois dans le secteur du tourisme, 308.000 au Royaume-Uni et 399.000 à travers l’Europe.


Mots clés
,
Réactions
Pays