Syndicate content

Brexit : un nouveau report en octobre

jeudi, 11 avril, 2019 - 09:02

L'UE donne six mois de plus au Royaume-Uni pour réussir sa sortie, mais la lassitude se prolonge à Bruxelles.

Les dirigeants européens et Theresa May ont trouvé un accord pour un report du Brexit pouvant aller jusqu’au 31 octobre. Le sommet tendu qui s’est tenu cette nuit intervient à la veille du 12 avril, la date butoir pour le retrait britannique validée au cours du précédent sommet.

La négociation a été ardue. Une majorité de 17 chefs d’Etat demandaient un délai long, de 9 mois ou un an, alors que cinq Etats, menés par la France, voulaient un délai court. La première ministre Theresa May obtient donc un sursis plus long qu’elle le souhaitait. “Cela offre six mois supplémentaires au Royaume-Uni pour trouver la meilleure solution possible” a déclaré le président du Conseil européen Donald Tusk.

“Halloween Brexit”

Le président Emmanuel Macron a maintenu une ligne dure en étant le seul chef d’Etat à s’opposer à ce report. Lors du dîner de travail à Bruxelles, il a tenu à s’exprimer en dernier, et sa position a irrité la délégation allemande. Il a déclaré “assumer” ce “rôle de clarté” et de “fermeté” en soulignant qu’il n’aurait pas “été logique” de “donner une extension longue” aux Britanniques”. Cette position a été soutenue par la Belgique, le Luxembourg, l’Espagne et Malte.

Selon Politico, les élus et les fonctionnaires de Bruxelles expriment désormais ouvertement leur lassitude. “Il y a un ras-le-bol absolu, de tout le monde, dans toutes les institutions européennes impliquées dans ce processus” déclare la reporter politique Maïa de la Baume. Jean-Claude Junker, le président de la Commission européenne, ne s’est pas empêché de soupirer : “Je souffre de quelque chose qui ressemble à la fatigue du Brexit… C’est un désastre”.

Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays