Syndicate content

Le réchauffement climatique européen encourage certaines maladies contagieuses

lundi, 15 avril, 2019 - 06:41

A terme, même des régions du nord et du centre de l'Europe, ou le Royaume-Uni, pourraient être affectés par le moustique Tigre et d'autres insectes porteurs de pathologies.

Les maladies propagées par les insectes comme la dengue, la leishmaniose et l’encéphalite augmentent en Europe et menacent de se propager dans plusieurs régions. Le congrès européen de Microbiologie Clinique et des Maladies Infectieuses (ESCMID) qui se tient actuellement à Amsterdam attribue ce nouveau risque au changement climatique et à l’augmentation du trafic international et des voyages.

Un climat plus chaud et plus humide encourage la prolifération des moustiques, des tics et autres insectes vecteurs de maladies qui s’adaptent aux nouvelles saisons et progressent dans de nouvelles régions à travers l’Europe. Les épidémies de dengue en France et en Croatie, de chikungunya en Italie et en France, de malaria en Grèce, de virus du Nil occidental dans le sud-est de l’Europe sont l’écho du développement important de ces affections en Amérique du Sud et centrale où plusieurs souches de dengue se multiplient depuis le début du siècle.

D’autres facteurs émergent

Le changement climatique n’est pas le seul, ou même le principal facteur nourrissant la progression des maladies transmises par les insectes. Pour le Professeur Jan Semenza, “la globalisation, le développement socio-économique, l’urbanisation et la transformation des sols doivent être prises en compte pour en limiter l’importation et la propagation”.

Une étude récente a établi qu’un demi-milliard de personnes seraient à risque dans les trente prochaines années, mais que les humains peuvent se défendre de ces épidémies si des actions sont prises pour réduire le réchauffement climatique.


Mots clés
Réactions
Pays