Syndicate content

L’Europe émue par le drame de Notre-Dame

mercredi, 17 avril, 2019 - 10:44

Les leaders du monde entier insistent sur le fait que l'incendie de Notre-Dame est une catastrophe pour la France, pour l'Europe, et pour l'humanité.

Les chaînes de télé européennes ont bousculé leurs programmes pour transmettre en direct les images de l’incendie de Notre-Dame et des messages de soutien ont aussitôt afflué du vieux Continent. Les représentants des institutions ont rapidement réagi, comme Jean-Claude Junker et le président du Conseil européen, Donald Tusk. La chancelière allemande, Angela Merkel a insisté sur le feu destructeur à Notre-Dame, “symbole de la France et de notre culture européenne”.

Les propositions d’aide sont nombreuses comme le Président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte : “La France peut compter sur nous pour récupérer la grandeur de son patrimoine”. Le Premier ministre espagnol, Pedro Sànchez, a utilisé les mêmes mots. Le Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki s’est exprimé : “Reconstruisons ensemble la cathédrale de Notre-Dame en tant qu’Européens”.

Le monde entier se joint à l’effort

Le Président américain Donald Trump a été un des premiers à réagir. Vladimir Poutine a proposé d’envoyer en France “les meilleurs spécialistes russes ayant une riche expérience dans la restauration des monuments du patrimoine mondial, y compris d’œuvres d’architecture médiévale”. L’Unesco se tient “aux côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable”.

Depuis lundi soir, les promesses de dons affluent et approchent déjà du milliard d’euros. Tim Cook, le patron d’Apple, a promis que l’entreprise allait “donner pour les efforts de reconstruction afin d’aider à restaurer le précieux héritage de Notre-Dame”. Henry Kravis, co-fondateur du fonds d’investissement américain KKR, et son épouse Marie-Josée Kravis, ont annoncé contribuer à hauteur de 10 millions d’euros. C’est le premier don d’ampleur venu de l’étranger.

Réactions
Pays