Syndicate content

Progression de demandeurs d’asile sud-américains en Europe

jeudi, 18 avril, 2019 - 13:29

L'année 2018 a été plus calme en terme de migration en Europe. Mais la crise au Venezuela déstabilise la région et provoque un mouvement de demandes d'asile dans le monde qui ressemble, en ampleur, à celui provoqué par la guerre en Syrie.

La crise économique et politique au Venezuela a provoqué un bond des demandes d’asile et, depuis février dernier, les Vénézuéliens sont les deuxièmes candidats les plus fréquents en Europe avec 3995 demandes en un mois, ce qui représente une hausse de 51% par rapport à janvier. Pour la première fois, ces ressortissants d’Amérique du Sud dépassent les Afghans dans le trio de tête. 33.800 d’entre eux sont actuellement en attente sur le continent.

Les Vénézuéliens tentent de s’échapper principalement via les pays voisins, notamment la Colombie, le Pérou et les Etats-Unis. En Europe, c’est en Espagne qu’ils espèrent émigrer, pour des raisons linguistiques. Ils seraient ainsi 208.000 en Espagne, 49.831 en Italie et 24.603 au Portugal.

Les pays voisins déstabilisés

L’instabilité au Venezuela a un impact sur les pays voisins où les demandes d’asile en Europe progressent. Les demandes colombiennes ont atteint un record en février avec 1937 dossiers (+47% par rapport à janvier), soit plus du triple par rapport à l’année précédente. Le nombre de requérants nicaraguayens a considérablement augmenté, et c’est aussi le cas pour le Salvador (31%) et le Honduras (+60%).

Le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, et l’OIM, l’Agence des Nations Unies pour les migrations, ont indiqué que trois millions de réfugiés et de migrants ont déjà fui le Venezuela. “En termes d’échelle, il s’agit d’un exode comparable à celui de la Syrie et il est possible que les chiffres dépassent ceux de la Syrie” a déclaré Luisa Feline Freier, une experte de l’Université du Pacifique du Pérou.


Mots clés
,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays