Syndicate content

Election surprise en Ukraine

lundi, 22 avril, 2019 - 13:46

Les chancelleries occidentales, qui ont soutenu l'Ukraine dans son conflit avec Moscou, félicitent le nouveau Président Volodymyr Zelensky, mais redoutent un programme politique qui reste flou et qui nécessite une nouvelle majorité législative.

Le comédien Volodymyr Zelensky partait favori dans la présidentielle en Ukraine, mais le résultat du scrutin surprend par l’écart exprimé par le sondage réalisé à la sortie des bureaux de vote après le dépouillement de 85% des bulletins. En effet, Zelensky, 41 ans, novice en politique, rassemblerait 73,2% des suffrages au second tour face au président sortant Petro Porochenko, 53 ans, qui n’en a obtenu que 25,3%.

Zelensky est devenu populaire grâce à la série télévisée “Serviteur du peuple”, dans laquelle il incarne un professeur d’histoire devenu chef de l’Etat. Nouvelle illustration de la défiance mondiale envers les élites, le raz-de-marée électoral donne la mesure du mécontentement des Ukrainiens envers leur classe politique, dont Petro Porochenko est un vétéran. La population du pays reste l’une des plus pauvres d’Europe et fait face à une corruption endémique.

De l’espoir et des craintes

Le sixième et plus jeune président de l’Ukraine représente une chance de repartir sur de nouvelles bases. Il a été félicité par de nombreux dirigeants comme Donald Trump et Emmanuel Macron, mais il ne dispose pas de majorité parlementaire avant les prochaines élections prévues pour le 27 octobre prochain.

Son programme est aussi à préciser. Sa volonté de “casser le système” répond à la lassitude du peuple ukrainien qui veut toutefois poursuivre le cap pro-occidental pris en 2014 par le précédent Président. Mais la crise avec Moscou, depuis l’annexion de la péninsule de Crimée et la guerre dans l’est, a profondément affaibli le pays.


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays