Syndicate content

Le glyphosate désormais interdit en Autriche

jeudi, 4 juillet, 2019 - 04:52

Le produit phare de Monsanto, qui appartient désormais au géant allemand Bayer, se voit pour la première fois interdit sur tout le territoire d'un pays européen.

Le Parlement autrichien a approuvé une interdiction totale du glyphosate sur le territoire national, au nom du “principe de précaution”. L’Autriche devient donc le premier pays européen à interdire totalement l’herbicide. Suite à la chute du gouvernement dirigé par le chancelier Sebastian Kurz, dénoncé par une vidéo où il négociait un pacte de corruption, plusieurs partis ont profité pour créer une majorité de circonstance afin de faire voter cette interdiction.

Une coalition formée entre les sociaux démocrates SPÖ, l’extrême droite FPÖ, les écologistes Jetz et les libéraux Neos a pris de court le parti conservateur, favori pour revenir au pouvoir après les législatives, qui a voté contre l’interdiction totale, en soutien au secteur agricole. Tant qu’à la formation de Sebastian Kurz, elle préférait restreindre l’interdiction du glyphosate aux particuliers, à proximité des écoles et sur les terrains de sport.

Un dossier symbolique

L’Union européenne a subi de fortes pressions de la part du monde agricole et du lobby pharmaceutique, particulièrement depuis que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) l’a classifié “cancérigène probable” en mars 2015. C’est alors que l’opinion publique découvre que les évaluations scientifiques de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) reposent sur les informations fournies par Monsanto et la Glyphosate Task Force, le groupe d’industriels commercialisant le produit.

La licence du glyphosate est prolongée en novembre 2017, mais seulement pour cinq ans. De son côté, le gouvernement français a promis que le glyphosate serait interdit “dans ses principaux usages” d’ici 2021 et “pour tous les usages” d’ici cinq ans. La République tchèque en a limité l’usage depuis le début 2019. L’Italie l’a interdit depuis 2016 dans les zones urbaines. Au Pays-Bas, il est interdit sur les revêtements et l’asphalte depuis 2016.


Mots clés
Réactions
Pays