Syndicate content

Matteo Salvini met fin à la coalition italienne

vendredi, 9 août, 2019 - 15:48

Des élections anticipées pourraient avoir lieu en octobre, exactement à la date limite fixée pour le Brexit. Une menace supplémentaire des souverainistes italiens face à l’Europe.

Le parti politique de Matteo Salvini, La Ligue (extrême droite) progresse dans les sondages et le Vice-Premier ministre a provoqué la surprise en réclamant des élections anticipées, décrétant l’éclatement de la coalition au pouvoir. De retour de vacances, il semble ainsi profiter de la baisse de popularité du parti  5 Etoiles et plonge son pays dans une de ses fameuses crises politiques en exigeant des élections anticipées.

Après un an et deux mois, c’est donc la fin de la coalition entre les souverainistes de la Ligue et les antisystèmes du Mouvement 5 Etoiles de Luigi Di Maio. Le score important de la Ligue aux élections européennes et les différents sur la ligne de TGV Lyon-Turin encouragent Salvini à déposer une motion de censure devant le Sénat. Giuseppe Conte, le Premier ministre, proche du Mouvement 5 Etoiles, est en sursis.

Inquiétude en Europe

Ce renversement ne manquera pas d’avoir des répercutions européennes, et Salvini prédit déjà un choc avec Bruxelles. « Il y aura un affrontement avec l’Europe et c’est un gouvernement et un parlement légitimés par les italiens qui devra le faire ». Dès l’ouverture des marchés ce vendredi matin, le spread, le très surveillé écart entre le taux de la dette italienne et le taux allemand de référence à dix ans, a bondi de 25 points, témoignant de l’inquiétude des financiers. « L’Italie s’installe sur le devant de la scène et tire l’Europe vers le bas » a déclaré Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

Pour 2019, la Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) tablent sur une croissance italienne à seulement 0,1% et le gouvernement de 0,2%. Pour relancer la croissance, Matteo Salvini souhaite des baisses d’impôts importantes et de grands chantiers publics.

 


Mots clés
Réactions
Pays