Syndicate content

Déception après le refus d’élargissement de l’Albanie et de la Macédoine

mardi, 29 octobre, 2019 - 13:00

C'est une grande déception pour les deux petits pays des Balkans et ce refus de l'Europe, imposé par Emmanuel Macron, pourrait les diriger vers d'autres partenaires, comme la Russie, la Turquie ou la Chine.

Le refus de la France d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord a été qualifié de “lourde erreur historique” par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le 18 octobre dernier. Les deux petits Etats des Balkans attendaient beaucoup d’un nouvel élargissement de l’Union européenne, mais Emmanuel Macron a considéré que l’Europe n’était pas prête.

De nombreux dirigeants européens, dont Angela Merkel, ont fait part de leur “déception” et le Président français se trouve une nouvelle fois marginalisé. Le rejet de la candidature de Sylvie Goulard est toujours dans les esprits et la proposition de Thierry Breton, en tant que commissaire européen, reste en discussion. Au-delà de la position hexagonale, qui est de penser que la réforme de la gouvernance de l’Union devrait passer avant l’accueil de nouveaux membres, Emmanuel Macron est critiqué pour son omniprésence sur tous les sujets.

Importance stratégique des Balkans

Certes, l’Albanie et la Macédoine représentent un marché économique très secondaire, mais ces deux pays ont fait des efforts pour se préparer à leur candidature. Leur position est surtout stratégique, tant les risques sont grands qu’ils se tournent désormais vers la Russie, la Turquie ou la Chine. Dans ces deux pays, la déception et la colère sont grandes. En Macédoine du Nord, le refus européen a provoqué l’annonce de nouvelles élections en avril prochain.

Ce nouvel épisode illustre la gêne européenne face à l’attitude d’Emmanuel Macron envers ses partenaires européens. Selon Les Echos, “On a l’impression qu’Emmanuel Macron a perdu la main. Leader incontesté de l’Europe il y a quelques mois, il se heurte depuis peu à l’incompréhension de ses pairs et n’est pas loin de susciter leur agacement”.


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays