Syndicate content

Report du Brexit : les pièces commémoratives anglaises obsolètes

mercredi, 30 octobre, 2019 - 11:36

Les aléas du Brexit produisent des effets tragicomiques alors que la date de la sortie de l’Union européenne au 31 octobre devait être célébrée par la production de pièces de 50 pence (0,60 euros) par le Trésor britannique. Trois millions de pièces ont été produites et devaient être mises en circulation à la fin du mois d’octobre. Sept millions de pièces supplémentaires étaient prévues pour 2020.

Le premier lot a du donc être détruit après le report du Brexit au 31 janvier que l’Union européenne a accordé au Premier ministre Boris Johnson. Un projet similaire de pièce commémorative du 29 mars 2018, à une échelle plus limitée, avait déjà été abandonné par le précédent ministre des Finances, Philip Hammond.

“Paix, prospérité et amitié avec toutes les nations”

C’est le message que devraient porter ces nouvelles pièces et l’ironie de leur destruction a été largement commentée sur les réseaux sociaux et les médias britanniques. Si la phrase fait écho à une citation du premier discours d’investiture de Thomas Jefferson, le troisième président des Etats-Unis, la prospérité de cette pièce est pour l’instant bien incertaine. Certains lots non détruits pourraient cependant attirer la convoitise des collectionneurs. Selon le Guardian, certaines pourraient même atteindre la valeur de 800 Livres.

Des parodies de la pièce ont été partagées sur les réseaux sociaux avec la déclaration inspirée de Jefferson détournée avec des accroches “We’re doomed” (Nous sommes perdus”) et “Don’t panic” (“Ne paniquez pas”).

 


Mots clés
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays