Syndicate content

Les Pays-Bas boudent certains touristes européens

jeudi, 7 novembre, 2019 - 15:44

Comme Venise, Amsterdam souffre de son succès. Afin de trier ses visiteurs, la ville ne fera plus de promotion auprès des Espagnols, Italiens et Japonais.  Priorité sera accordée aux Allemands, Américains, Anglais, Belges et Français.

Comme certaines capitales européennes, Amsterdam a trop de succès. L’année 2019 se terminera avec un nouveau record d’affluence : 20 millions de touristes. La mairie de la ville a donc décidé de faire “le tri”, et plusieurs mesures ont déjà été prises pour réduire le nombre de touristes dans le quartier rouge où se trouvent la majeure partie des sex-shops et travailleuses du sexe.

Le Bureau chargé du tourisme et des congrès (NBTC) vient d’établir de nouvelles règles pour limiter le déferlement des touristes. Désormais, le NTBC fermera ses agences en Italie, en Espagne et au Japon. Clairement, cela veut dire que les touristes provenant de ces pays sont moins désirés. Amsterdam préfère encourager la promotion de la ville auprès des visiteurs allemands, américains, anglais, belges, français – et chinois.

Moins d’excès, plus de respect

Il faut dire qu’Amsterdam a basé sa popularité sur le laisser-faire des touristes et, avec un marché de l’immobilier qui ne cesse de grimper, les résidents exigent désormais une ville plus propre et plus sûre. C’est aussi un des effets du Brexit : de nombreuses sociétés basées à Londres ont décide de s’installer au Pays-Bas, ce qui n’arrange pas la gentrification de la capitale.

La ville a donc choisi de limiter la visibilité des touristes sur les canaux et de nombreux transports destinés uniquement aux visiteurs vont se raréfier. Les taxis circulant sur les canaux vont disparaître, comme les calèches attelées, les Segways et les “beer bikes”. Les bateaux-mouche et les péniches aménagées en hôtel devront partir du centre-ville et les paquebots de croisière ne seront plus bienvenus.


Mots clés
,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays