Syndicate content

Elections en Espagne : Vox, à l’extrême droite, double son score

lundi, 11 novembre, 2019 - 14:20

La lassitude des électeurs se confirme en Espagne avec un gouvernement sans majorité, ce qui profite au parti d'extrême droite qui, il y a onze mois, n'avait aucune représentation.

La situation reste inchangée en Espagne après les élections législatives où le Parti socialiste (PSOE) est arrivé en tête avec 28% des voix, sans pouvoir dégager une majorité claire. Avec 120 élus, il s’affaisse même un peu par rapport au précédent scrutin, en avril dernier (123).

Les deux alliés potentiels du Premier ministre sortant, Pedro Sanchez, chutent gravement : la formation de gauche radicale Podemos voit le nombre de ses parlementaires régresser de 33 à 26 sièges, avec 10% des voix, et les centristes de Ciudadanos s’effondrent à 10 sièges (8%), soit 47 de moins qu’il y a six mois. Le Parlement reste bloqué et la possibilité d’une coalition s’annonce très difficile.

La Catalogne influence les résultats

Les violentes manifestations à Barcelone, il y a quelques semaines, ont été au centre de la campagne, même si les partis indépendantistes ont consolidé leur présence au Parlement: ensemble, ils totalisent 23 sièges (contre 22 en avril).

Mais au niveau national, le sujet de l’indépendance de la province a renforcé les conservateurs du Parti Populaire (PP) qui rattrapent 88 sièges, contre 66 en avril. Et le grand vainqueur de ces élections est le parti d’extrême droite Vox, qui double sa présence au Parlement avec 52 sièges (15% des voix). Pour le leader de Vox, Santiago Abascal, c’est l’ascension “la plus fulgurante de la démocratie espagnole”. De fait, Vox est désormais la  troisième force politique du pays.

 


Mots clés
,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays