Syndicate content

Moins de la moitié des déchets sont recyclés en Europe

lundi, 18 novembre, 2019 - 17:17

Le recyclage a de beaux jours devant lui, mais l'Europe peine à uniformiser son effort. Dans onze Etats membres, plus d'un kilo de déchet sur deux finit encore à la décharge ou éliminé sans valorisation.

La réduction et la valorisation des déchets sont devenus des actes prioritaires de l’Union européenne en matière de politique environnementale, mais les Etats membres sont régulièrement obligés de voir ces objectifs à la baisse. D’ici 2025, le continent espère pouvoir recycler 55% des déchets municipaux, 65% des déchets d’emballage et imposer des filières afin d’instaurer une collecte séparée des déchets textiles et des déchets dangereux produits par les ménages.

En 2016, chaque Européen produisait 420 kilos de déchets municipaux. En moyenne, 27% sont mis en décharge ou éliminés / incinérés sans valorisation, 25% sont valorisés en énergie (via l’incinération) et 45% sont recyclés, en partie en compost.

Récemment, l’effort s’est concentré sur les produits à usage unique, comme les cotons-tige ou la vaisselle jetable. Avec les filets de pêche, ils représentent 75% et 85% des déchets marins. La collecte de 90% des bouteilles en plastique doit être atteinte d’ici à 2029.

De grandes disparités entre les Etats membres

Des pays comme l’Allemagne et l’Autriche ont déjà atteint l’objectif de 2015 en matière des déchets municipaux, avec des taux de recyclage respectifs de 66% et 58% en 2016. La France se situe dans la moyenne avec un taux de recyclage de 42%, soit moins que la moyenne de l’UE qui s’établit à 45%.

En comparaison, Malte et la Roumanie restent très en retard avec respectivement des taux de recyclage de 7% et 13%. La Grèce fait aussi partie des pays en bas du classement, mais elle subit la pollution produite par ses touristes, souvent étrangers.

 


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays