Syndicate content

La Finlande accueille la plus jeune Première ministre au monde

jeudi, 12 décembre, 2019 - 11:34

Les pays du nord de l'Europe ne cessent de briser le plafond de verre qui permet aux femmes de diriger la politique et d'imposer la parité dans un monde où les femmes ont toujours du mal à accéder aux postes décisionnels.

A seulement 34 ans, la nouvelle Première ministre finlandaise est la plus jeune chef de gouvernement dans le pays – et la plus jeune Première ministre au monde. En effet, Sanna Marin devance la Première ministre de Nouvelle-Zélande (39 ans) et son homologue ukrainien, Oleksiy Honcharuk (35 ans).

Sanna Marin est née à Helsinki, mais a grandi dans la banlieue de Tampere, à deux heures au nord de la capitale. Ses origines modestes ont motivé son parcours politique : “Je suis issue d’une famille qui a été démunie et je n’aurais pas eu les conditions de réussir et aller de l’avant en l’absence du système éducatif finlandais” a-t-elle déclaré au média Helsingin Sanoma.

Deux mères lesbiennes

Après le divorce de ses parents, la mère de Sanna se met en couple avec une femme. Si elle a souffert de “l’ignorance de la société”, ce rejet a beaucoup influencé son schéma politique. Engagée en politique à 27 ans, sa progression a été fulgurante. A 28 ans, elle accède à la présidence du conseil municipal de la ville Tampere. Trois ans plus tard, elle fait son entrée à l’Eduskunta (le parlement finlandais). En Juin 2019, elle devient ministre des Transports.

Autre fait inédit : a Finlande bénéficie actuellement de quatre femmes à la tête des partis principaux : Katri Kulmuni, 32 ans, du parti du centre, future ministre de l’Economie; Li Andersson, 32 ans, dirigeante de l’alliance de Gauche; Maria Ohisalo, cheffe de la ligue verte et enfin Maja Henriksson, leader du Parti populaire suédois de Finlande.

 

 


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays