Syndicate content

L’européen Airbus redevient le premier avionneur du monde

lundi, 13 janvier, 2020 - 13:52

Le carnet de commandes d'Airbus est rempli et la crise grave que traverse Boeing met le constructeur européen à la première place du marché mondial. C'est la première fois depuis 2012.

La cauchemar que traverse Boeing depuis les deux crashs du 737 MAX en octobre 2018 et mars 2019, et l’arrêt de sa production, a bouleversé le leadership de cette industrie : Airbus est redevenu le premier constructeur mondial. C’est la première fois depuis 2012. Avec 863 appareils livrés en 2019 à 99 clients, contre 800 l’année précédente, Airbus engrange le meilleur résultat de son histoire.

En comparaison, Boeing n’a livré que 345 avions au cours des onze premiers mois de l’an dernier, soit moins de la moitié des 806 mises en service de 2018, pourtant une année record.

Montée en puissance d’Airbus 

Les bons résultats d’Airbus ont aussi bénéficié d’un effort afin de répondre, en octobre dernier, à l’annonce de la réduction de 2% à 3% de son objectif de livraisons pour l’année. Mais l’entreprise est parvenue à mobiliser des milliers de salariés qui ont parfois renoncé à leur congés de fin d’année. De fait, l’achat  de 300 avions par la compagnie indienne low-cost indiGo a rempli les carnets de commande.  La création d’une nouvelle ligne d’assemblage à Toulouse est aussi prévue pour répondre aux commandes de A321neo, le plus gros avion de la famille A320.

Airbus profite de cette position dominante pour rattraper certaines technologies déjà adoptées par Boeing sur le 787 Dreamliner, comme la possibilité de proposer en option la dernière génération des hublots électro-chromiques. Ces derniers permettent aux voyageurs d’assombrir les hublots de l’avion, tout en permettant de voir le paysage à l’extérieur.


Mots clés
,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays