Syndicate content

L’Union européenne cherche un nouveau partenariat avec l’Afrique

dimanche, 18 octobre, 2020 - 08:52

Pour l'instant, l'Afrique est globalement parvenue à se protéger du Covid-19. C'est le moment pour une nouvelle approche européenne, moins opportuniste et plus attentive au développement durable, la protection des ressources naturelles, la stabilité politique et la création d'emplois.

Sortir de l’assistanat pour créer un nouveau partenariat : c’est l’ambition de Bruxelles qui espère changer de discours et d’attitude en prolongeant l’aide au développement par la création d’emplois pérennes. Car si l’UE reste principal partenaire de l’Afrique, la présence de la Chine sur le continent ne fait que progresser, ainsi que celle des Emiratis. De plus, le projet chinois des “Nouvelles routes de la soie” tend à ressusciter l’une des plus anciennes routes commerciales du monde, à partir de la corne de l’Afrique et de l’Ethiopie.

Cette compétition incite l’Europe à s’engager sur une aide plus profonde : “Nous devons investir dans les infrastructures, la numérisation et dans l’éducation, c’est la clef si nous voulons augmenter le taux d’emploi” résume Jutta Urpilainen, la Commissaire européenne en charge des Partenariats internationaux.

Depuis 2018, les 27 ont investi plus de 4 milliards d’euros de garanties dans les projets financés par le public et les acteurs privés. L’objectif est de créer 10 millions d’emplois d’ici à trois ans.

Encourager la stabilité politique 

Soutenir le développement économique n’est toutefois pas suffisant. Globalement, l’Afrique a réussi à résister à la première vague du Covid-19, mais l’épidémie exige une nouvelle collaboration avec l’Europe afin de traverser la crise sanitaire et économique. Pour la dirigeante du groupe sociale au Parlement, l’Europe doit dépasser son approche opportuniste et assurer la stabilité politique sur le continent. “Nos priorités Europe doivent être les mêmes avec l’Afrique : l’égalité, l’Etat de droit et la démocratie” déclare Iratxe Garcia.

Les échanges commerciaux entre l’EU et l’Afrique s’élèvent à 235 milliards d’euros. Pour la Chine, ils s’établissent à 125 milliards et 46 milliards pour les Etats-Unis.


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays