Syndicate content

Covid-19 : la fin de la seconde vague en Europe?

dimanche, 22 novembre, 2020 - 13:31

L'opinion européenne espère le début de la fin de la deuxième vague de la pandémie, mais les experts redoutent une troisième vague pour le début 2021 si la lutte contre le virus ne bénéficie pas de systèmes de traçage plus locaux et plus efficaces.

L’agence sanitaire Santé publique France a indiqué, le vendredi 20 novembre, que le pic de la seconde vague de l’épidémie de Covid-19 avait vraisemblablement été franchi, notamment dans les grandes villes mises sous couvre-feu. Ces premiers couvre-feux ont commencé le 17 octobre dans Paris, Lyon, Marseille et d’autres villes, au moment où commençaient les vacances de la Toussaint. Une semaine plus tard, le 24 octobre, d’autres métropoles comme Nice étaient concernées avant que le deuxième confinement soit imposé dans toute la France le 30 octobre.

Pour l’agence sanitaire, ces mesures ont eu “un effet direct”. Pour la semaine du 9 au 15 novembre, le nombre de nouveaux cas de contamination confirmés a baissé de 40%, ainsi  que les hospitalisations (-13%) et des admissions en réanimation (-9%). Le nombre de décès semble se stabiliser pour la première fois après plusieurs semaines de progression : il s’est élevé à 3756 personnes entre le 9 et le 15 novembre, contre 3817 la semaine précédente.

En Angleterre, des signes encourageants montrent que le deuxième confinement a aussi permis de faire baisser les taux d’infection, surtout dans le nord du pays. La Russie a enregistré ce dimanche 24.581 cas supplémentaires contaminations 24 heures, en très légère baisse par rapport à la veille. Mais la situation ne s’améliore pas en Allemagne où les nouvelles contaminations ont atteint 919.269 cas, soit 15.741 cas de plus que la veille. Et le Portugal vient de renforcer les restrictions, notamment en fermant les écoles à la fin du mois et en divisant le pays en quatre zones, selon leur risque de propagation l’épidémie.

Vers une troisième vague?

Car dans le monde, l’épidémie cesse de se propager. Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires font état de 12 millions cas de contamination au coronavirus et la maladie a fait 253.600 décès, un record mondial. Et certains responsables de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) redoutent déjà une troisième vague en Europe pour le début 2021.

David Navarro, envoyé spécial de l’OMS, juge que les gouvernements européens n’ont pas su “développer l’infrastructure nécessaire pendant les mois d’été, après avoir maîtrisé la première vague”. La mise en place à l’échelon local de systèmes de traçage des cas confirmés est essentielle pour briser très vite les chaînes de contamination.”Il faut une surveillance très étire des personnes afin de savoir qui est infecté”.


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays