Syndicate content

Le Covid s’invite aux élections régionales en Allemagne

mardi, 16 mars, 2021 - 10:15

Au-delà du mauvais score du parti d'Angela Merkel, ces élections régionales augurent mal des prochains rendez-vous électoraux. La vague de mécontentement qui touche les Européens pourrait avoir des effets profonds sur l'équilibre des forces politiques sur le Continent.

C’est un sérieux revers pour l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de la chancelière Angela Merkel, alors que son départ est prévu à l’automne, après quatre mandats successifs. Dans deux scrutins régionaux dans l’ouest du pays, à six mois des élections législatives, la débâcle électorale de la CDU fragilise l’alternance au pouvoir qui pourrait bien voir l’arrivée des Verts à la tête du gouvernement.

Environ 11 millions d’électeurs étaient appelés à renouveler leur Parlement régional. Dans le Bade-Wurtemberg, coeur de l’automobile allemande, la victoire des Verts offre un troisième mandat à Winfried Kretschmann, seul écologiste à diriger un Land allemand. Dans le Land de Rhénanie-Palatinat, voisin de la France, de la Belgique et du Luxembourg, la CDU arrive loin derrière la dirigeante sortante, Malu Dreyer, patron du SPD régional.

Le Covid bouleverse les équilibres politiques

La forte poussée des Verts semble être facilitée par le poids des scandales qui ont été révélés sur la gestion de l’épidémie. Deux députés, Georg Nüsslein (CSU) et Nikolas Löbel (CDU) ont perdu le soutien de leurs partis, soupçonnés de s’être enrichis, servant d’intermédiaires avec des fabricants dans l’achat de masques anti-Covid. Un autre député conservateur a renoncé à son mandat après avoir été mis en cause pour des encarts publicitaires de l’Azerbaïdjan dans un journal qu’il dirige.

En Allemagne, comme dans d’autres pays, les critiques croissantes sur la gestion de la crise sanitaire menacent les gouvernements en place. Un an après le début de la pandémie, les Allemands doutent de la stratégie du gouvernement, au moment où les problèmes de livraison des vaccins s’accentuent. Et le mécontentement grandit alors que les restrictions reprennent face à un “début de troisième vague”.

 


Mots clés
, ,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays