Syndicate content

L’Europe investit dans la culture

dimanche, 23 mai, 2021 - 08:44

A travers le continent, la culture est un secteur très affaibli par l'épidémie de Covid-19. Des centaines de milliers d'emplois ont été perdus. Le Parlement européen vient de financer un vaste programme de soutien, et ceci pour les sept prochaines années

Depuis cette semaine, les plus grands musées d’Europe ont ouvert leurs portes après de longs mois de silence. A Londres, la Royal Academy of Arts reprend une grande collection de peintures de David Hockney alors qu’à Amsterdam, le Musée national Rijksmuseum inaugure une exposition sur l’esclavage travers l’histoire des Pays-Bas.

Pour soutenir un secteur qui a souffert des restrictions sanitaires, le Parlement européen a adopté mercredi un programme en faveur de la culture et du secteur audiovisuel. « Europe Créative » est l’engagement financier le plus important jamais pris par l’Europe, avec un budget presque doublé par rapport à la période 2014-2020, à hauteur de 2,4milliards d’euros, et ceci jusqu’en 2027. « C’est le plus grand programme de soutien aux créateurs et aux artistes, avec le plus grand budget. Jamais dans son histoire, l’Union européenne n’a dépensé autant pour la culture qu’elle ne le fera au cours des sept prochaines années »a déclaré Tomasz Frankowski, du Parlement.

Un secteur créateur d’emplois

C’est qu’il est urgent de soutenir un secteur culturel qui génère du profit et des emplois et qui a énormément souffert avec la fermeture des lieux de musique et d’art. « La culture prend soin de nos âmes, mais c’est aussi un système productif » a ajouté Massimiliano Smeriglio, un autre porte-parole du programme. « Europe créative » entre en vigueur 1er janvier 2021 et s’adresse à tous les domaines culturels, du cinéma au livre en passant par tous les arts du spectacle.

Mais certains secteurs restent encore sous le coup des fermetures. Le monde du clubbing et des discothèques attend un feu vert qui ne semble pas venir, malgré les expérimentations dans plusieurs pays avec des mesures de dépistage et de traçage du Covid. En France, le Conseil d’Etat a rejeté la demande de réouverture des discothèques au 30 juin. « La situation épidémiologique sur le territoire métropolitain demeure préoccupante » déclarent les juges du Conseil. Un nouvel avis pourrait être donnée 15 juin, mais pas avant.


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays