Syndicate content

Europe : les manifestations contre les restrictions sanitaires se multiplient

lundi, 26 juillet, 2021 - 10:28

Un mouvement politique disparate semble se cristalliser contre les mesures mises en place pour réduire la progression du variant Delta. Ces manifestations, rares en pleine période estivale, pourraient se poursuivre à la rentrée et fragiliser les gouvernements en place, à l'instar du mouvement des Gilets jaunes.

Le weekend dernier a vu de nombreux défilés contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines professions. A travers la France, plus de 160.000 personnes ont manifesté, faisant écho à plusieurs mobilisations similaires dans d’autres pays. Aux cris de “Liberté! Liberté!”, les cortèges ont rassemblé des manifestants provenant d’origines politiques diverses, y compris les Gilets jaunes et des heurts avec la police ont été constatés.

Ce mouvement semble cristalliser la colère envers l’absence de solution politique à la crise sanitaire et une défiance marquée contre les médias. “La sidération s’est transformée en colère. Au départ, les gouvernements ont dit que la crise sanitaire serait terminée dans six mois et, aujourd’hui, on remarque qu’on est loin d’en être sorti” résume Myriam Benraad, auteure de la “Géopolitique de la colère”.

Un mouvement politique qui pourrait prendre de l’ampleur à la rentrée

Ces manifestations sont inédites en période de vacances. “Dans les démocraties occidentales, les individus sont très attachés aux libertés individuelles, d’où les contestations quand ils estiment qu’elles sont attaquées” ajoute Myriam Benraad. Le pouvoir politique s’inquiète que le mouvement prenne de l’ampleur et fasse tache d’huile. Car de telles manifestations multiplient depuis plusieurs semaines à Londres, Manchester, Dublin, Amsterdam et Athènes. Mais aussi en Italie, en Autriche, en Roumanie et en Australie.

La “dictature sanitaire” semble rassembler tous les opposants au pass sanitaire, qui pourrait d’ailleurs être imposé également en Allemagne afin de limiter l’expansion du variant Delta. Libertaires et contestataires se rejoignent dans un kaleidoscope de rancoeurs face aux gouvernements. Les attaques se font de plus en plus à l’adresse des chefs d’Etat, comme Emmanuel Macron, ce qui pourrait interférer avec la campagne présidentielle proche.


Mots clés
, ,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays