Syndicate content

Progression du salaire minimum en Europe

samedi, 29 janvier, 2022 - 11:33

Les bons chiffres du chômage en France cachent le besoin de rétablir le niveau du salaire minimum, surtout face à une inflation qui devrait subsister cette année. Les aides généreuses accordées aux entreprises pour affronter la crise sanitaire devraient se répercuter sur le marché du travail - mais le patronat redoute des embaumes moins nombreuses.

Avec une reprise qui s’annonce incertaine, les offres d’emploi, dans plusieurs pays d’Europe, ne trouvent pas preneurs, c’est le cas dans de nombreux secteurs comme l’hôtellerie ou le transport de marchandises. Les jeunes travailleurs, par exemple, formulent de nouvelles attentes face au marché du travail. Pour eux, les entreprises ont nettement bénéficié des programmes de soutien face à la crise sanitaire, mais les salaires n’ont pas progressé pour autant. Et face à l’inflation, il devient urgent d’augmenter les salaires minimum, c’est pourquoi l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni ont annoncé une progression importante de leurs revenus minimum.

l’Allemagne est leader dans ce réajustement. Le salaire minimum n’a été introduit qu’en 2015 dans ce pays, il devrait connaître une augmentation de 25% d’ici octobre 2022, passant de 9,82 euros à 12 euros de l’heure. Au Royaume-Uni, cette hausse en 2022 devrait atteindre 7%, et un peu moins de 4% en Espagne. C’est la quatrième augmentation du salaire minimum espagnol sous le gouvernement de Pedro Sanchez, dont l’objectif est de porter ce revenu à 60% du salaire moyen d’ici la fin de la législature, en 2023. « Il n’y aura pas de reprise économique si elle n’est pas juste, si elle n’atteint pas toutes les couches de la société », a déclaré le dirigeant socialiste en septembre dernier. D’après ces données de l’OCDE, entre 2010 et 2020, c’est l’Espagne qui connaît la plus forte augmentation de son smic : +45% en dix ans.

Mais pas en France

Dans l’hexagone, l’attente est aussi forte pour une augmentation du smic, et régulièrement des manifestations dénoncent la perte du pouvoir d’achat. Pourtant la France est en avance par rapport aux pays voisins : elle est depuis longtemps le pays qui a un des meilleurs salaires minimums du continent. Pendant longtemps, la France a été le seul pays au-dessus de 60% du salaire médian. Mais depuis 2015, le Portugal, le Royaume-Uni et l’Espagne rejoignent progressivement ce seuil. Et les prévisions d’augmentation pour 2022 devraient réduire encore ces écarts. Le Portugal, par exemple, est en train de dépasser la France.

En décembre 2021, les 27 pays membres de l’UE avaient adopté une position commune sur de nouvelles règles européennes visant à améliorer les bas salaires, sans pour autant fixer un seuil minimum européen uniforme, ni obliger les six pays qui n’en disposent pas à en introduire un (Autriche, Chypre, Danemark, Finlande, Italie, Suède).


Mots clés
, ,
Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pays