Syndicate content

En Europe, l’essor de l’éolien en mer pour échapper à la dépendance russe

vendredi, 20 mai, 2022 - 12:02

Trouver des alternatives au gaz et au pétrole russe risque de renforcer la dépendance aux énergies fossiles. C'est pourquoi l'Europe veut mettre l'accent sur une véritable indépendance européenne, comme ces quatre pays qui misent sur l'éolien en mer du Nord.

Alors que la France prend du retard sur les énergies renouvelables, quatre pays de l’Union européenne (UE) font le pari de décupler l’éolien en mer du Nord d’ici à 2050 pour ne plus dépendre des hydrocarbures russes. L’Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas et la Belgique s’engagent à installer près de 150 gigawatts d’éoliennes pour en faire la « centrale électrique verte de l’Europe ». Un objectif intermédiaire de 65 gigawatts a été fixé pour la fin de cette décennie : « Nous voulons multiplier par quatre notre capacité totale dans l’éolien en mer d’ici à 2030 et par dix d’ici à 2050 », ont déclaré les responsables européens.

A eux seuls, les quatre pays représenteraient la moitié de l’objectif que s’est fixé l’UE pour l’éolien en mer d’ici la moitié du siècle. Une puissance de 150 gigawatts dans l’éolien marin pourrait fournir l’électricité nécessaire à 230 millions de foyers.

Un plan de 210 milliards d’euros

Ce projet fait partie du plan de 210 milliards d’euros présenté par la Commission européenne qui va privilégier les énergies renouvelables des économies d’énergie pour s’affranchir « le plus vite possible » des importations de gaz russe. Ce plan, baptisé « REPowerEU », a été dévoilé le 18 mai à Bruxelles et s’appuie sur quatre piliers : économiser de l’énergie, remplacer le gaz russe par d’autres combustibles fossiles, promouvoir l’énergie verte et financer de nouvelles infrastructures comme des pipelines et des terminaux de gaz naturel liquéfié.

Les renouvelables doivent être, avec les économies d’énergie, l’un des deux piliers du plan pour réduire la dépendance à la Russie. Pour l’énergie solaire, la Commission voudrait que d’ici à 2025, 320 GW puissent être produits par de nouveaux panneaux solaires photovoltaïques – soit plus du double du niveau actuel. Elle propose en outre de rendre obligatoires les toitures solaires pour les bâtiments commerciaux et publics d’ici à 2025, et pour les bâtiments résidentiels neufs d’ici à 2029.

Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pays