Syndicate content

Enfin un chargeur unique européen pour les appareils électroniques

lundi, 13 juin, 2022 - 09:44

Nos tiroirs sont remplis de chargeurs. Il était temps que l'Europe décide d'imposer un chargeur unique pour les appareils électroniques. Mais cela ne sera effectif qu'en 2024 et, pour les ordinateurs portables, en 2026.

La Commission européenne le voulait depuis 2009. Le 7 juin, les 27 pays de l’Union européenne (UE) et les eurodéputés ont trouvé un accord pour imposer un chargeur filaire universel pour les smartphones, tablettes, consoles, appareils photo numériques et enceintes portatives d’ici à deux ans et demi. « En vertu des nouvelles règles, les consommateurs n’auront plus besoin d’un dispositif et d’un câble de charge différents à chaque fois qu’ils achètent un nouvel appareil, et pourront utiliser un seul chargeur pour tous leurs appareils électroniques portables de petite et moyenne tailles », a expliqué le Parlement européen. Des associations de consommateurs, tout en saluant le projet de l’UE, ont de leur côté regretté qu’il ne concerne pas les systèmes de chargement sans fil, en plein essor.

Pourquoi un tel retard?

Les prérogatives du Parlement sont légitimes. Les consommateurs européens dépensent environ 2,4 milliards d’euros par an pour des achats de chargeurs seuls. La mesure permettra d’économiser au moins 250 millions d’euros par an, selon la Commission européenne. Conséquence écologique : les déchets de chargeurs non utilisés, évalués à 11.000 tonnes par an, pourraient être réduits de presque 1000 tonnes.

Pourquoi un tel retard pour une mesure si évidente?  Les constructeurs, notamment Apple, s’y sont opposés, même si le nombre de types de chargeurs existant tend à se réduire au fil des ans. Ils étaient une trentaine en 2009, ils sont passés à trois : le connecteur Micro USB, qui a longtemps équipé la majorité des téléphones, l’USB-C, une connexion plus récente, et le Lightning, utilisé par Apple. Il faudra néanmoins attendre 2026 pour que les ordinateurs portables soient soumis à la mêle exigence d’un chargeur unique


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pays