Syndicate content

Sécheresse et Europe : l’été de tous les superlatifs

vendredi, 26 août, 2022 - 13:42

Il y a encore un mois, la sécheresse qui sévit sur le continent était la plus grave depuis la fin des années 50. Aujourd'hui, un rapport considère que cette sécheresse n'a pas d'équivalent depuis 500 ans.

A travers le monde, les fleuves et les lacs asséchés révèlent des monuments et des villages engloutis, des navires coulés pendant la seconde guerre mondiale, des traces de dinosaures, et la sécheresse pourrait persister jusqu’au mois de novembre. Le 23 août, l’Observatoire mondial de la sécheresse a publié un rapport qui affirme qu’une telle situation ne s’était pas vue depuis 500 ans. 47 % du continent européen est toujours en état d’avertissement de sécheresse ; 17 % en état d’alerte et au total, 64 % de l’Europe fait l’objet d’un avertissement ou d’une alerte, ce qui contribue à augmenter considérablement les zones à risque d’incendies sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne. Selon Marina Gabriel, la commissaire chargée de l’innovation, de la recherche, de la culture, de l’éducation et de la jeunesse, « la combinaison d’une grave sécheresse et de vagues de chaleur exerce une pression sans précédent sur les niveaux d’eau dans l’ensemble de l’UE », . « Le changement climatique est indubitablement plus perceptible chaque année », ajoute-t-elle.

Une avalanche de conséquences socio-économiques

Avec les incertitudes populaires face à l’inflation et les risques de crise sociale, le prix de l’électricité va augmenter considérablement cet hiver et la sécheresse entrave la production des centrales atomiques. Quasiment tous les cours d’eau du continent se sont asséchés, faisant chuter la puissance l’hydroélectrique générée en Europe de 20% au cours des derniers mois. Au Portugal, l’énergie hydroélectrique stockée dans les réservoirs d’eau est inférieure de moitié à la moyenne des cinq années précédentes. En Italie, l’Autorité du bassin du Pô a confirmé la classification actuelle au plus haut niveau de gravité de la sécheresse. Le potentiel d’énergie hydroélectrique stocké dans les réserves d’eau du nord reste inférieur à la moitié de la capacité de production d’électricité du pays. Aux Pays-Bas, le début du Rhin est si bas qu’il affecte la navigation commerciale, la stabilité des digues, la distribution de l’eau et les problèmes d’intrusion d’eau de mer. La réduction de la charge des navires affecte le transport du charbon et du pétrole.

Pour beaucoup, cette saison estivale a été révélatrice de la rapidité du changement climatique. Pourtant, une étude l‘Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de révéler que la France est le pays européen qui reste le plus climato-sceptique. Seuls 57% des sondés établissent en effet un lien direct entre l’action de l’Homme et les modifications majeures du climat enregistrées à travers le monde. À titre de comparaison, 84% des Italiens mettent en avant ce lien, tout comme 80% des Espagnols et 74% des Polonais. 


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pays