Syndicate content

Les Français toujours « écosceptiques »

samedi, 15 avril, 2023 - 11:55

Promise lors du premier mandat d'Emmanuel Macron, la transition écologique accuse un retard par rapport aux pays voisins. La raison principale est le niveau très bas de confiance dans les institutions comme dans les acteurs sociaux.

Une étude du Cevipof de Sciences-Po montre que les Français sont plus réfractaires aux mesures de lutte contre le dérèglement climatique que les Allemands, les Anglais et les Italiens. Le directeur de recherche au CNRS Luc Rouban vient de rendre publique une étude élaborée à partir d’un échantillon représentatif de 3072 enquêtés en France, 1675 en Allemagne, 1685 en Italie et 1659 au Royaume-Uni, et menée entre le 27 janvier et le 17 février pour les quatre pays. Résultat : «C’est en France que l’écoscepticisme est le plus fort», résume le politologue.

Ces différences sont différentes selon l’âge alors que le niveau de préoccupation en matière de changement climatique sont « du même ordre que dans les trois autres pays étudiés. «La proportion d’enquêtés se disant très inquiets passe en effet de 40 % chez les 18-24 ans à 20 % chez les 65 ans et plus et de manière très linéaire alors que cet écart, s’il existe encore, n’est plus que de 10 points au Royaume-Uni (44 % à 34 %), et disparaît presque complètement en Allemagne (32 % dans les deux cas) et en Italie (on passe de 45 % à 43 %)». Mais le facteur le plus prépondérant reste la confiance dans les institutions politiques (gouvernement, Assemblée nationale…), les acteurs sociaux (partis, syndicats, médias…) et dans l’adhésion à un «libéralisme culturel», qui renvoie, dans la note, à une forme de solidarité internationale.

Au final, «la France paraît payer les conséquences sur le terrain de la transition écologique de sa faible cohésion sociale et du niveau moyen très bas de confiance dans les institutions comme dans les acteurs sociaux, écrit Luc Rouban. Résister aux politiques environnementales, c’est alors, pour beaucoup, résister au pouvoir et aux élites. La liberté individuelle est brandie comme refus de l’emprise d’un système politique perçu comme inéquitable, mensonger voire corrompu.

Des symboles négatifs venant de l’Etat

Il faut dire que le gouvernement Macron ne donne pas des signes convaincants face à l’urgence climatique. Ce qui contribue à une contradiction flagrante entre les promesses gouvernementales et la situation sur le terrain. Les manifestations contre les « méga bassines » ont été réprimées avec violence. Le montant des aides accordées à la Fédération nationale des chasseurs (FNC) a connu une valorisation fulgurante au cours du premier quinquennat d’Emmanuel Macron, passant de 27.000 euros à 6,3 millions d’euros en cinq ans. Cette augmentation rapide des fonds de la fédération ne manque pas de susciter l’agacement d’une partie de la classe politique, notamment du côté des écologistes. « Il faut que le nouveau gouvernement arrête de dire oui à toutes leurs demandes », s’agace le député Matthieu Orphelin.

Et la nomination du nouveau patron de la puissante Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), Arnaud Rousseau, céréalier et PDG d’un géant de l’agroalimentaire, n’est sûrement pas le signe d’une réduction de l’écoscepticisme des agriculteurs. Arnaud Rousseau « incarne une agriculture liée à l’agro-industrie », estime Nicolas Girod de la Confédération paysanne. Pour l’association Greenpeace, il « coche toutes les cases pour poursuivre sur une vision conservatrice de l’agriculture, où productivisme et agrobusiness dominant ».

Un autre exemple : l’eau potable en France est contaminée par les métabolites du chlorothalonil, un pesticide pourtant interdit depuis 2019. Environ un tiers de l’eau distribuée en France serait non conforme à la réglementation, selon un rapport qui doit être rendu public jeudi par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.

Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays