Pourquoi Albert II roi des belges, abdique ?

Edouard Beros

Updated on:

Au cœur de l’Europe, la Belgique est un pays connu pour sa diversité culturelle et linguistique. Deux langues officielles, le néerlandais et le français, ainsi que la présence d’une minorité germanophone font partie intégrante de cet État. Au sommet de cette mosaïque se trouve le roi des Belges, figure emblématique de ce territoire. Mais qui est-il vraiment ? Dans cet article, nous partirons à la découverte de l’histoire de ce souverain et de son rôle dans la société belge.

Une brève histoire de la monarchie belge

Avant de parler du roi actuel, il convient de retracer les origines de la monarchie en Belgique. En effet, celle-ci voit le jour suite aux révolutions européennes de 1830 et à la scission du Royaume-Uni des Pays-Bas. C’est ainsi que Leopold Ier accède au trône en 1831 en tant que tout premier roi des Belges.

  • Leopold Ier (1831-1865)
  • Leopold II (1865-1909)
  • Albert Ier (1909-1934)
  • Leopold III (1934-1951)
  • Baudouin Ier (1951-1993)
  • Albert II (1993-2013)

Au fil de l’histoire, les règnes de chaque souverain ont été marqués par des événements et des enjeux politiques variés. Des réformes constitutionnelles aux difficultés entourant la colonisation et la décolonisation, il est indéniable que la monarchie belge a traversé bien des épreuves.

Le roi Philippe : un souverain moderne

Depuis 2013, c’est le roi Philippe qui porte la couronne de Belgique. Fils du roi Albert II, il a donc succédé à son père le 21 juillet 2013, suite à son abdication pour raison de santé. Né en 1960, Philippe est marié à Mathilde d’Udekem d’Acoz depuis 1999, avec qui il a quatre enfants.

Lire aussi  En Espagne : le drame persistant des bébés volés sous Franco expliqué

L’éducation et la formation d’un futur roi

Dès sa naissance, le destin de Philippe était lié à celui de son pays. Ayant grandi dans un milieu multilingue, mélangeant influences françaises, néerlandaises et allemandes, cela lui a permis d’acquérir une ouverture sur les différentes cultures qui forment la Belgique. De plus, son éducation inclut des étapes marquantes telles qu’un passage à l’École royale militaire et un diplôme en sciences politiques obtenu à l’Université catholique de Louvain.

Un rôle actif dans la société belge

En tant que roi des Belges, Philippe exerce un rôle représentatif pour son pays à la fois sur le plan national et international. Il est notamment impliqué dans les domaines de l’économie, de l’environnement, du social et du sport. Par exemple, lors de visites d’État ou de missions économiques, il représente la Belgique auprès d’autres chefs d’États et travaille au renforcement des relations bilatérales.

D’autre part, il est également le patron d’un certain nombre d’institutions et d’associations caritatives. Le roi Philippe accorde une importance particulière à la cohésion sociale et à la jeunesse, ainsi qu’à la promotion de l’égalité des chances et de l’entrepreneuriat.

Laisser un commentaire