Syndicate content

La semaine de quatre jours : bientôt en Europe?

mercredi, 7 juillet, 2021 - 12:59

La crise sanitaire a développé le télétravail, mais ce système entraîne souvent des débordements d'heures supplémentaires. Une alternative existe : une semaine à 35 heures, qui rend les travailleurs plus heureux et plus productifs. Une idée qui pourrait s'étendre sur le Continent.

Une expérience sur la semaine de quatre jours, menée en Islande durant quatre années, de 2015 à 2019, est un tel succès que l’idée pourrait séduire plusieurs pays en Europe. Environ 2500 salariés, soit plus d’1% de la population active, ont bénéficié d’une semaine de travail de 35 heures, contre 40 heures auparavant, sans perte de salaire. Après analyse, les travailleurs ont déclaré une augmentation de leur sentiment de bien-être : moins de stress – et une productivité accrue. Depuis la fin de l’expérience il y a deux ans, 86% de l’ensemble de la population active a la possibilité de passer à des horaires plus courts.

Alors que tous les gouvernement réfléchissent à relancer l’économie, l’expérience islandaise a de quoi séduire. C’est une idée gagnant – gagnant : moins de charges pour les entreprises, plus de productivité, une meilleure santé morale pour les travailleurs et un nouveau moyen de lutter contre la changement climatique puisque les transports sont réduits.

L’Espagne s’y met

Depuis mars, le gouvernement espagnol a annoncé des expériences équivalentes sur la semaine de travail à quatre jours, soit 32 heures hebdomadaires au lieu des 40 actuelles. 200 entreprises pilotes à Madrid sont concernées pendant trois ans, pour un total de 6000 salariés. Cette initiative vient du parti Màs Pais qui a convaincu l’exécutif que des semaines plus courtes peuvent être le modèle d’un monde post-pandémique. “Personne n’est un homme libre s’il ne possède pas son propre temps. Et nous n’avons de temps pour rien. Nous vivons une vie stressante qui consiste à aller de la maison au travail, du travail à la maison, et à répondre à nos besoins pendant le week-end. Nous finissons épuisés et on recommence le lundi. Ce n’est pas ça la vie” commente Inigo Errejon, député européen de Mas Pais.

Des initiatives équivalentes seraient en préparation en Allemagne, en Nouvelle-Zélande. En Hollande, les salariés passent en moyenne 29,3 heures au bureau. Au niveau européen, les Roumains cumulent 40,5 heures par semaine.

 


Réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pays