Ce pays tout proche de la France cherche à tout prix des habitants et vend des maisons pour seulement 12 centimes

Tatamo Ny Aina

En Europe, une tendance émergente se confirme avec l’offre de maisons à un prix dérisoire, initiative visant à revitaliser les petites villes et attirer de nouveaux résidents. Après le célèbre programme italien des maisons à un euro, c’est au tour de la Croatie de proposer des biens immobilier pour quelques centimes. Focus sur cette stratégie séduisante et ses implications.

Les racines du phénomène : les maisons à un euro en Italie

L’Italie a été parmi les précurseurs dans cette approche innovante pour stimuler la revitalisation de ses villages perchés et bourgs côtiers. Le projet consistait à vendre des propriétés abandonnées pour juste un euro, conditionnées à des engagements de rénovation par les acheteurs. Cette initiative a eu un succès retentissant, engendrant une couverture médiatique globale et incitant des centaines de personnes à saisir cette occasion unique.

La nouvelle vague : la Croatie prend le relais

Récemment, la petite ville de Legrad, située dans le nord-est de la Croatie, a emboîté le pas avec une offre encore plus audacieuse. Pour contrer la diminution de sa population, le conseil municipal a lancé un programme similaire en vendant des maisons pour 13 centimes de dollars. Cette politique vise particulièrement à attirer des familles et revitaliser l’économie locale en perte de vitesse.

  • Localisation : Legrad est localisée le long de la rivière Drava, qui sert de frontière avec la Hongrie, position stratégique et pittoresque.
  • Objectifs : Attirer des résidents pour dynamiser la communauté et le tissu économique.
  • Prix : Symbolique, afin d’attirer l’attention médiatique et encourager l’achat.
Lire aussi  Ce produit méconnu est bien plus efficace que le savon de Marseille pour enlever les tâches

Dynamiques et défis rencontrés

Transformer une région grâce à une politique de logement à coût quasi nul est séduisant, mais pose également des défis, en ce qui concerne l’intégration durable des nouveaux venus et la rénovation nécessaire des propriétés souvent vétustes. Les autorités locales doivent donc également investir dans les infrastructures et services, et garantir un accompagnement adéquat des résidents.

Conditions à remplir pour devenir résidents de Legrad

Pour postuler, il faut remplir certains critères : être jeune (moins de 45 ans), en couple (marié ou pacsé), sans antécédents judiciaires et propriétaire d’un seul bien immobilier (celui de Legrad potentiellement).

Conclusion : vers une nouvelle ère de développement rural ?

L’initiative croate, en s’appuyant sur le succès italien, pourrait-elle marquer le début d’une rénovation sociale et économique dans des zones jusqu’alors délaissées ? Seul l’avenir nous le dira, mais ces projets inspirent certainement un nouvel espoir pour les petites communes à travers l’Europe. Elles montrent que même les endroits les moins peuplés peuvent avoir un avenir vibrant, grâce à des idées novatrices et un engagement fort envers le développement régional.

Suivre ces développements apporte non seulement une perspective sur les efforts pour combattre le déclin démographique, mais met aussi en lumière le potentiel inexploré de nombreuses régions européennes nécessitant revitalisation et innovation.

Partagez avec un ami :

Laisser un commentaire