Pourquoi les ados néerlandais sont plus heureux ?

Edouard Beros

Updated on:

Pourquoi les ados néerlandais sont plus heureux ? Secrets du bonheur aux Pays-Bas

Les enquêtes internationales s’accordent unanimement à placer les adolescents hollandais en haut du classement des jeunes les plus heureux au monde. Ce constat émane de plusieurs études, dont celle menée par l’Unicef en 2013, ainsi que par des analyses récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Mais quelle est la clé de ce bonheur ? Un ensemble de facteurs, allant de l’environnement familial et scolaire à la structure même de la société néerlandaise, semble contribuer à cet état de bien-être généralisé parmi les jeunes. Explorons en détails ces éléments.

L’éducation aux pays-bas, un système bienveillant et adaptatif

Au cœur du bonheur adolescent aux Pays-Bas se trouve un système éducatif pensé pour le bien-être des élèves. Contrairement à d’autres pays, le système scolaire hollandais propose après douze ans d’éducation primaire et secondaire un choix entre trois parcours différents : des filières très manuelles aux cursus plus académiques. Cette flexibilité est notable avec 60% des élèves optant pour les filières professionnelles, contre 20% en France. Le baccalauréat néerlandais exige également que les élèves choisissent une spécialisation et présentent un éventail de matières au choix lors de l’examen final, offrant ainsi une adaptation aux intérêts et compétences de chaque étudiant. Cette structure éducative, que l’on peut comparer à la diversité des approches de santé, favorise l’autonomie et la satisfaction personnelle, éléments clés du bonheur.

De plus, l’acceptation sociale du redoublement et la possibilité de changer de filière en cours de formation sans stigmatisation sont des aspects qui dénotent une approche éducative axée sur le développement personnel plutôt que sur la performance absolue.

Lire aussi  Netflix cartonne en Europe

Bien-être familial et soutien social : les piliers du bonheur

La structure familiale et le soutien social jouent également un rôle prépondérant dans le bien-être des adolescents néerlandais. D’après Simone de Roos, chercheuse pour l’institut des sciences sociales hollandais, l’environnement familial des jeunes néerlandais est caractérisé par un soutien substantiel des parents, une surveillance modérée, et un climat d’égalité. Cette approche éducative non autoritaire, à la maison comme à l’école, valide les émotions des élèves et favorise une relation de confiance mutuelle entre enseignants et élèves. De même, ces jeunes se sentent libres de développer leurs propres passions et de se forger une identité individuelle, hors des préoccupations de « devenir bon » imposées socialement.

Ce climat de liberté et d’acceptation se reflète également dans la tolérance sociale observée dans les écoles néerlandaises, où le harcèlement est rare et où l’individualité est respectée. Plus de 86% des jeunes interrogés dans le cadre de l’étude de l’OMS perçoivent leurs camarades comme étant gentils et aidants.

Une économie robuste et une société inclusive

La prospérité économique des Pays-Bas et leur faible taux d’inégalité participent grandement à l’harmonie sociale et au bonheur de sa jeunesse. Avec un faible taux de chômage et une politique active d’aide aux plus démunis, le pays assure un niveau de vie élevé pour la majorité de ses habitants. Cette stabilité économique, en conjugaison avec une société qui prône l’égalité et l’acceptation de la diversité, crée un environnement propice au développement d’une jeunesse heureuse et épanouie.

À cela s’ajoute une vision indulgente de l’éducation, où l’accent est mis sur le développement de l’autonomie plutôt que sur la conformité. Cette approche, soulignée par Ruut Veenhoven, directeur de la base de données mondiale du bonheur, met en avant la culture néerlandaise de liberté et d’autodétermination comme facteurs essentiels du bien-être des enfants et adolescents.

Lire aussi  J'ai plongé dans l'eau glacée du Dniepr

Un modèle de société à suivre ?

Les Pays-Bas offrent une leçon précieuse sur la manière dont les politiques sociales et éducatives peuvent influencer positivement le bien-être de la jeunesse. En favorisant un environnement d’apprentissage flexible, en soutenant les jeunes dans leur développement personnel, et en maintenant une économie stable et inclusive, les Pays-Bas démontrent que le bonheur des adolescents est un objectif atteignable.

Ce modèle néerlandais, qui trouve des échos dans des domaines aussi variés que la gestion de la prostitution et la conservation de la santé publique, montre que des choix politiques et sociétaux éclairés peuvent avoir un impact profond sur la qualité de vie des citoyens. Alors que le bonheur et le bien-être deviennent des indicateurs de plus en plus valorisés au niveau mondial, le cas des adolescents néerlandais pourrait bien inspirer d’autres pays à adopter des stratégies similaires.

En bref, les secrets du bonheur des adolescents aux Pays-Bas résident dans une combinaison optimale de soutien familial, de politiques éducatives bienveillantes, et d’une société inclusive et prospère. Ces éléments, conjugués, forment un cadre de vie où les jeunes peuvent s’épanouir en toute liberté et avec le soutien nécessaire pour devenir des adultes heureux et accomplis.

Laisser un commentaire